Liens

Voici des liens vers le site de quelques associations d'assistance aux étrangers. Vous y trouverez de nombreuses informations techniques, des témoignages, des actualités, certaines propositions d'action. Les trois premières listées, La Cimade, CASAS et RESF sont membres du collectif « Cercle de silence de Strasbourg ». La quatrième, l'ASTI Colmar, est un des soutiens du cercle de silence de Colmar.
  • La Cimade , Comité Inter Mouvements Auprès Des Évacués - service œcuménique d’entraide. C'est une association de solidarité avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d'asile. Elle est notamment mandatée par l'État pour assurer l'accès à leur droits des personnes enfermées en centre de rétention, dans plusieurs régions de France.
  • CASAS , Collectif Pour l'Accueil Des Solliciteurs d'Asile à Strasbourg. C'est l'association mandatée par l'État pour permettre aux demandeurs d'asile à Strasbourg de déposer, en français, dans les délais et les formes requises, leur demande du statut de réfugiés.
  • RESF , Réseau Éducation Sans Frontières, réseau de solidarité avec les enfants de familles sans-papiers et jeunes sans-papiers scolarisés.
  • l'ASTI, Association de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés, regroupe depuis 1964  des Colmariens de toute origine unis par l'idée que la réalité migratoire est un phénomène positif pour les économies et les cultures des pays du Nord et du Sud. Elle agit pour assurer aux étrangers les droits humains fondamentaux, notamment par des actions d'éducation et de médiation sociale. Membre d'une fédération nationale, la fasti.
  • Le Gisti , Groupe d'Information et de Soutien aux Immigrés. Il s'agit d'une association spécialisée dans le droit des étrangers. Elle y est extrêmement pointue. Son site est la source la plus détaillée possible dans le domaine, sur internet.
  • L'ordre de Malte (lien vers la page dédiée aux Centres de Rétention). L'action de l'Ordre de Malte dépasse beaucoup la question des migrants, mais cette association trouve sa place ici car elle est mandatée par l'État pour assurer l'accès aux droits des personnes enfermées en centre de rétention en Alsace, Lorraine et Nord-pas de Calais (centres de Geispolsheim, Metz-Queuleu et Lille-Lesquin).
  • Migreurop est un réseau européen et africain de militants et chercheurs dont l’objectif est de faire connaître et de lutter contre la généralisation de l’enfermement des étrangers et la multiplication des camps, dispositif au coeur de la politique d’externalisation de l’Union européenne. Regroupe notamment 42 associations membres, de 13 pays. Son site fournit un regard à l'échelle continentale, sur ces questions.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire