lundi 25 janvier 2021

Briançonnais, Calais : « maintenant il faut vraiment que vous y alliez et rendiez compte »

 

Le cercle de silence de Strasbourg se tiendra

samedi 30 janvier de 16h à 17h pl. d'Austerlitz

(horaire modifié à cause du couvre-feu,

lieu modifié suite à interdiction des manifestation sur la grande Île)

Rejoignez-le, même quelques instants


- les personnes enfermées au CRA du Mesnil-Amelot se sont révoltées et certaines ont mis le feu aux bâtiments.

- un journaliste de
TV5Monde, Loup Bureau, s'est rendu dans le Briançonnais pour rendre compte de ce qui se passe, c'est vraiment grave. L’État veut que les personnes arrivant en France depuis l’Italie n’existent pas. Comme elles continuent à être là, la mécanique de la répression devient de plus en plus inhumaine, ainsi que les entraves ou poursuites contre les bénévoles assurant des maraudes de secours. Il n’y a pas de limite dans cette escalade.

Loup Bureau n'a pas encore publié de reportage à notre connaissance mais a écrit une chaîne de tweets sur twitter, en interpellant les grands médias nationaux : « maintenant il faut vraiment que vous y alliez et rendiez compte ».
Vous pouvez la lire ici : https://twitter.com/LoupBureau/status/1351629698565103625


NB : il se passe la
même chose à Calais ; c'est frappant. Un journaliste indépendant, Louis Witter, y est allé fin décembre, à l'appel d'associations, et a produit un reportage photo fourni. Il a démarché les rédactions nationales : personne n'est intéressé. Il y est toujours, et continue de produire de petits tweets informatifs.

Le traitement inhumain devient de plus en plus brutal, les journalistes sont empêchés d'approcher par la police, avec l’aval du Tribunal administratif de Lille. Saisi en référé par Louis Witter et un autre journaliste, ce dernier a jugé qu’il n’y avait pas urgence à statuer (une condition légale du référé) parce que la préfecture avait indiqué que désormais, « les évacuations (de campements) sont terminées ». Elles ont ensuite repris le jour même où le tribunal a rendu sa décision, ainsi que l’entrave au travail des journalistes ou personnes observatrices présentes.

https://twitter.com/LouisWitter/status/1346576921392521217


Témoignage de Louis Witter : « J’informe sur : une expulsion, une violence et un harcèlement policier quotidien. Les trois quart des personnes n’ont pas été redirigées vers de l’accueil et le reste est hébergé à des centaines de kilomètres de Calais, pour quelques jours seulement avant de devoir repartir. »


Quelques-unes de ses photos :

Le 27 décembre 2020, la Préfecture a lancé le plan Grand froid. Mais pas pour tout le monde :

https://twitter.com/LouisWitter/status/1350401093168214017

Équipements anti-tentes de la mairie de Calais :

https://twitter.com/LouisWitter/status/1352021671000076290

Un jeune exilé :

https://twitter.com/LouisWitter/status/1350486762519453699

Reportage photo sur une « évacuation » :

https://twitter.com/LouisWitter/status/1343971814431731713

Tout ceci est un traitement inhumain et dégradant, mené sur ordre par l’État. Tant qu’il continue nous en sommes toutes et tous complices.


Ce sujet est peu couvert. Un lien vers un article de la Croix.

https://www.la-croix.com/France/A-Calais-migrants-spirale-evacuations-incessantes-2021-01-19-1201135802



Aucun commentaire:

Publier un commentaire