dimanche 27 février 2022

Situation en mer Méditerranée : quelques événements récents

 

Prochain Cercle de Silence de Strasbourg

lundi 28 février, 18-19h place Kléber
Rejoignez-le, même pour quelques instants


Situation en mer Méditerranée :
quelques événements récents

 
1. Grèce  : février 2022
Les autorités turques ont déclaré avoir trouvé 19 corps de migrants, morts de froid près de la frontière grecque mettant en cause Athènes dans ce drame. Selon Ankara, ces migrants ont été dépouillés de leurs vêtements et repoussés par les garde-frontières grecs, ce qu'Athènes a démenti.
Selon la police grecque, environ 700 personnes ont défilé de la place Omonia, dans le centre d'Athènes. Les manifestants ont crié leur colère contre
« l'assassinat de migrants à la frontière. » 
(Source AFP et
Figaro)
 
2. Libye : 18-19 février 2022
Dans la nuit de vendredi 18 à samedi 19 février 2022, les garde-côtes libyens ont tiré à balles réelles sur une embarcation composée d’environ 80 migrants, dont des femmes et des enfants tuant une personne et en blessant au moins trois autres, selon l’Organisation internationale des migrations (OIM). Les exilés tentaient d’éviter une interception en mer, synonyme d’un renvoi en Libye.
L’agence onusienne réclame l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur cet "incident" et sanctionner les responsables.
(Source
Info migrants)
 

Point sur les centres de rétention administrative

Durant la pandémie du covid, des centaines d'étrangers sont demeurés enfermés dans les centres français de rétention administrative (CRA) alors que les vols vers leur pays d'origine étaient quasi inexistants.
Le rallongement de la durée maximale de rétention (de 45 à 90 jours), instauré dans la loi Asile et immigration de 2018, qui a conduit à banaliser ces modes d’enfermement permet d’aller vers une forme de criminalisation de l’immigration.
La multiplication des lieux d’enfermement s’accompagne d’un « 
durcissement aux frontières du droit », selon un responsable de l’Observatoire de l’enfermement des étrangers (OEE). Les « placements abusifs" ont provoqué un sentiment d'injustice « de plus en plus fort » chez les étrangers enfermés. Ils « se traduisent par des actes extrêmes, tels que automutilations, grèves de la faim, départs de feu etc. »
La création de trois nouveaux centres en région de Bordeaux, près d’Orléans et à Mesnil Amelot (extension du centre actuel) portera à 2 157 le nombre de places en CRA, contre
1 069 en 2017.
(Source Cercle de silence de Wissembourg)
 

Point sur les zones d'attente

Dans une tribune publiée lundi 17 janvier sur le site internet de Libération, un collectif de membres associatifs, d'intellectuels et de personnalités a appelé à fermer les "zones d'attente" aux frontières, espaces clos de surveillance, de contrainte et de privation de liberté pour empêcher les demandeurs d’asile qui ne répondraient pas aux conditions d’entrée ou de séjour de pénétrer sur le territoire français. La police qui estime que les personnes représentent « un risque migratoire », les trie, les enferme, ou les renvoie. A leur arrivée en ZA, sont confisqués passeport et smartphone. Il ne leur reste que les cartes de téléphone payantes pour appeler un avocat, une association ou des proches. Alors qu’ils ne comprennent ni la langue, ni les lois, ils vivent dans l'angoisse, ne peuvent pas se soigner, ne mangent pas à leur faim, dorment dans des locaux insalubres ou aux conditions d’hygiène dégradées et sont empêchés d’entreprendre des démarches de demande d’asile.

L’Anafé (Association nationale d'assistance aux frontières pour les étrangers) ainsi que 125 organisations dénoncent dans une tribune : «Par leurs pratiques, les autorités françaises violent quotidiennement les droits fondamentaux au nom d'une obsession de l'enfermement. Se mobiliser contre l’enfermement administratif des personnes étrangères est devenu une nécessité pour garantir leur sécurité, leur santé physique et mentale, voire leur vie. C’est aussi une nécessité civique et politique ».

Le Cercle de silence de Strasbourg appuie cette demande

mercredi 26 janvier 2022

Chiffres annuels - une campagne contre les zones d'attente - Podcast « Femmes et frontières »

 

Prochain cercle de silence de Strasbourg

dimanche 30 janvier, 18h-19h pl. Kléber.

Rejoignez-le, même quelques instants


Ce mois, diverses informations concernant les migrants, avec en préambule quelques chiffres pour 2021 publiés par le Ministère de l’Intérieur (source AFP) :


- Traversée de la Manche. 52.000 migrants ont tenté la traversée vers la Grande-Bretagne. 28 000 ont réussi à passer “côté anglais”.

- Demandeurs d’asile. 104.000 premières demandes d’asile ont été enregistrées en France soit une hausse de 28,3 % par rapport à l’année précédente.
Ce nombre comprend également 23 600 personnes « dublinées » qui ne peuvent déposer leur dossier à l’OFPRA et tous les mineurs qui accompagnent leur(s) parent(s) même ceux nés après la demande d’asile de ces parents. L’Afghanistan conforte sa place de principal pays d’origine des demandeurs d’asile en France, avec 16.126 dossiers déposés (+62 %), loin devant la Côte d’Ivoire (6.268), le Bangladesh et la Guinée.
Le niveau reste toutefois très en deçà de ceux l’avant-crise sanitaire, selon les statistiques provisoires de l’immigration.

- Hausse des « éloignements forcés ». Avec 10.091 expulsions à proprement parler, les « éloignements forcés » ont progressé de 10,8 %
« La lutte contre l’immigration irrégulière se poursuit, dans un contexte toujours très contraint du fait des difficultés rencontrées à organiser des déplacements en période de crise sanitaire : activité consulaire réduite, difficulté d’obtention de laissez-passer consulaire, baisse du trafic aérien, refus de se soumettre aux tests », a expliqué la direction générale des étrangers en France du ministère.

--------------
À Nantes : Un nouveau centre d’accueil temporaire de 80 places a ouvert ses portes pour 35 jeunes migrants «en recours» ainsi que pour des familles «vulnérables», dont certaines «réfugiées et réunifiées», indique la ville. 
Depuis mi-décembre un foyer pour femmes seules et avec enfants a ouvert rue de Gigant. Il propose 40 places jusqu’à la fin mars dans l’ancien foyer de jeunes travailleurs.


Et aussi : Le 16 janvier 2022, 43 migrants, dont 3 bébés et 14 femmes, ont péri après le naufrage de leur embarcation au large de Tarfaya, au Sud du Maroc.
Une femme enceinte et ses deux enfants ont été retenus pendant 4 jours dans une salle de 10m2 dans la zone d’attente de Modane (sorte de prison-en-attendant-l'admission-sur-le-territoire-ou-le-refoulement). L'espace minimum légal dans les chenils est de 9m² par animal. https://twitter.com/anafeasso/status/1481223540254855170
En novembre, un très grand nombre d'associations autour de l'Anafé (dont la Cimade) ont lancé une
campagne pour demander la fermeture des zones d'attente.

La tribune : http://anafe.org/spip.php?article621

La campagne : http://anafe.org/spip.php?article604

Ouverture d’un nouveau centre de rétention à Lyon le 17 janvier.

https://www.infomigrants.net/fr/post/37989/ouverture-dun-nouveau-cra-a-lyon-les-associations-denoncent-une-criminalisation-de-limmigration

Pascal Crépin, réalisateur du film « Invisibles » et président de l’association Mine de rien, a donné la parole aux dizaines de bénévoles qui apportent leur soutien au quotidien aux personnes réfugiées et migrantes de Calais.
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné Eric Zemmour, candidat d’extrême droite à la présidentielle à 10.000€ d’amende pour avoir qualifié sur CNews les migrants mineurs isolés de « voleurs », « assassins », « violeurs ».

Un podcast sur femmes et frontières, sujet quasi invisible, mais très important (en Europe, plus de la moitié des migrants extra-européens sont des femmes) : https://www.europod.eu/player/101/femmes-et-frontieres-fr. Le podcast est riche et varié, il interroge diverses migrantes et des chercheuses.

mardi 25 janvier 2022

Rund Um sur les Cercles de silence en Alsace

 

L'émission Rund Um de France3 Grand Est du 11 janvier a porté sur les cercles de silence en Alsace. L'épisode peut être vu ici :

https://www.youtube.com/watch?v=iHo3mM-U3m8&